Les 10 commandements du bon leader — #TheBlogContest #TBCS2E2

Selon Wikipédia, le leadership est l’influence d’un individu sur un groupe, Elle se manifeste par sa capacité à fédérer et à mobiliser les énergies autour d’une action collective.

leaders

Le leadership peut se manifester dans quasiment tous les domaines de notre vie : Au travail, en famille, au sport, entre amis… La plupart des gens aspirent au leadership mais très peu y arrivent. De mon point de vue, certains ont des prédispositions naturelles à être des meneurs, ceci dit ça ne suffit pas toujours et il y’a des aptitudes à développer si on veut être un bon leader.

Je vais dans les paragraphes qui suivent vous donner selon moi les dix règles à respecter si on veut devenir ou rester un bon leader :

Premier commandement :  Devant, tu seras !

Un leader est à un groupe ce qu’une locomotive est à un train. Le leader doit toujours être devant. Pour être en tête du peloton, on doit se donner plus que les autres. Le leader doit en permanence travailler pour faire l’unanimité. Etre devant c’est accepter aussi d’être le premier à prendre des coups !

train

Deuxième commandement : Au contact de ton groupe tu resteras !

La locomotive d’un train est en permanence reliée à tous ses wagons. Le leader doit être proche de son équipe, être au courant de leurs envies et de leurs aspirations. En fait le leader doit garder à l’esprit qu’il n’est pas au-dessus du groupe mais qu’il en fait partie !

Troisième commandement : Le bon tempo, tu donneras !

C’est la locomotive qui définit la vitesse des wagons. Le leader doit savoir trouver le bon équilibre : ne pas aller trop vite et abandonner les retardataires, ne pas aller trop lentement et ralentir son équipe. Il est question de trouver le rythme qui permet à chacun d’avancer suffisamment vite pour attendre l’objectif global dans les délais satisfaisants.

leadership

Quatrième commandement : Tu te remettras en question.

Savoir se remettre en question est pour moi l’une des qualités les plus importantes d’un bon leader. Il est question ici lorsque quelque chose ne marche pas bien, de se demander d’abord si on a fait de son mieux avant de se demander si les autres ont été à la hauteur. Il est toujours plus facile de trouver un bouc émissaire plutôt que d’identifier la véritable source des échecs d’un groupe ou d’une équipe. Le bon leader doit donc savoir reconnaitre ses torts s’il veut garder la confiance de son groupe.

Cinquième commandement : Tu reconnaitras et récompenseras le mérite des autres.

« Bravo », « Félicitation », « Good Job »… Voilà quelques mots dont certains leaders semblent souvent ignorer le pouvoir magique ! Je me rappelle du sourire béat que j’ai souvent eu seul devant mon PC en lisant ces mots venant d’un de mes boss. Un leader doit savoir mettre en lumière ceux qui font du bon boulot et surtout ne pas s’approprier leur mérite. Dans une entreprise par exemple, vos collaborateurs seront beaucoup plus motivés s’ils savent que leurs bonnes idées ne seront pas détournées et présentées comme si elles venaient de vous. N’oubliez pas que la réussite d’une équipe c’est forcément la réussite de son chef !

management_style_553115

Sixième commandement : Tu devras faire preuve de rigueur et de fermeté.

Le leader est le garant du respect des objectifs ; il doit donc faire preuve de rigueur et de fermeté pour mener la barque à bon port. Dans un projet, vous avez souvent autant de trajectoires possibles que de participants. Il est donc important d’avoir quelqu’un pour recadrer tous les autres.

Septième commandement : Du charisme, tu en auras !

Pour moi il est tout simplement impossible d’être un leader si on n’a pas de charisme. Pour que les gens acceptent de vous suivre, vous devez leur inspirez confiance. Quelqu’un d’effacé, sans personnalité se fera facilement oublier.

Huitième commandement : Tu seras un bon diplomate.

Diriger un groupe n’est jamais simple, il est difficile que tout le monde pense de la même manière. Même si on doit faire preuve de rigueur et fermeté comme dit plus haut, il faut éviter de frustrer les uns et les autres. Le leader doit donc à certains moments savoir faire preuve de diplomatie ; Il faut savoir faire adhérer tout le monde à la décision qui est prise, sinon il y’a risque de désolidarisation. Dans l’idéal tout le monde doit se sentir propriétaire des idées d’un groupe, et c’est le travail du leader de réaliser cette symbiose.

Neuvième commandement : Tu donneras le bon exemple

Le leader doit idéalement prêcher par l’exemple. Difficile de demander aux gens de faire ce qu’on n’arrive pas à faire soi-même. Le leader doit être vu par les autres comme un modèle à suivre, ils doivent pouvoir se projeter en lui.

Dixième commandement : Tu dois savoir où tu veux aller !

Ce dixième commandement est probablement le plus important. Comment voulez-vous vous guider des gens si vous ne savez pas où vous voulez les mener ? Le leader doit fixer le cap, définir un objectif, avoir une vision et surtout un itinéraire pour y arriver.

 Foumis leader

Voilà donc selon moi dix règles importantes respecter si on veut être un bon leader. Il y’en a certainement d’autres et je vous invite en commentaire à partager les vôtres avec moi. Ne vous immolez pas si vous n’avez pas 10/10 ! Non seulement la perfection n’est pas de ce monde mais en plus comme les commandements de la bible, ceux-ci sont un quête de tous instants.

Comme vous le savez peut-être déjà, cet article est rédigé dans le cadre du deuxième épisode de la Saison 2 du #TheBlogContest (détails sur le concept ici). Je vous invite donc à lire les articles des autres blogueurs :

Pensez aussi à nous suivre sur twitter et sur Facebook via notre page et notre forum.

29 réflexions sur “Les 10 commandements du bon leader — #TheBlogContest #TBCS2E2

  1. Le 5ème commandement m’a vraiment marqué et je trouve que c’est ce qui manque le plus en entreprise et même dans vie de tous les jours. Et puis je pense aussi qu’il ne faut pas vouloir être leader, ce sont les personnes et les circonstances qui nous mènent à l’être ou pas en fait.

    Aimé par 1 personne

  2. lysedyne dit :

    Très bel article! j’ai aimé le coté pratique, simple et imagé, ça rend le texte accessible même à un gosse 😉 et on retient en fait même sans le vouloir que pour être leader il faut être comme la loco d’un train. ça te dirait pas d’être prof de management? 😉 Good job!

    Aimé par 1 personne

  3. Jacinte Valery dit :

    On fait comment pour écrire aussi bien que vous hééé? je ne peux que m’incliner devant autant d’inspiration rationnelle et pratique. Vous (tous les bloggeurs de TBC) nous enseignez plein de choses à travers vos écrits et vos expériences!

    A votre manière vous êtes aussi des leaders pour nous autres!

    Merci Elie, Christian et tous les autres que je ne connais pas encore!

    Aimé par 1 personne

  4. Rollingstone dit :

    Le type d’article qui remet les yeux en face des trous. Efficace, straight to the point.
    Pour une fois, en lisant, j’étais bien contente qu’il y ait juste une (très) fine dose d’humour. Contrairement à la majorité, l’approche froide ne m’a pas du tout gênée, parce que certains sujets nécessitent parfois de rester focus sur la question et au final, c’est ce qui est surprenant. La preuve, tout le monde l’a remarqué 🙂
    Par contre, en dialecte Yoda, tu t’amélioreras 😉

    Aimé par 1 personne

    • Lol merci ! Tu as lu comme j’espérai que les gens le fasse. Je le suis dit soyons sérieux et précis au début et à la chute et dans les illustrations se trouverons le côté humoristique.
      D’aussi bon commentaires, sur chacun de mes articles tu feras!

      J'aime

  5. Bel article, Elie.

    J’ai beaucoup aimé les illustrations avec le train, la locomotive et les images aussi. C’est vrai que le ton est un peu solennel (pas trop non plus), mais je trouve que tu as fait du bon travail. Surtout pour un thème aussi étroit – la liberté de mouvement était trop réduite.

    J'aime

  6. Claudiam dit :

    Bravo pour ton article parfaitement dans le thème. Mais c’est vrai que je le trouve un peu trop factuel/clinique. Il y manque un peu de fantaisie ou d’ancrage dans le « réel » (citer des exemples de leaders aurait peut être pu alléger un peu le texte)

    Aimé par 1 personne

  7. EDITH KAMGA dit :

    chouchou a tout dit, l’article est objectif , je pense aussi qu’un bon leader c’est quelqu’un qui fait confiance a son equipe et qui sait aussi deleguer de façon intelligente en confiant des responsabilités.aussi, merci de partage, mais je vais etre objective

    à chaque fois que je vous lis je m’attend aussi à ce que vous y impregner votre petite marque ou des expériences personnelles, ça donne vie à l’article et au blog car presentement j’ai aussi l’impression de lire un cours de management hein elie.

    j’espere juste que l’option de voter les thèmes la ne va pas gâcher la magie du TBC .

    jaime cette petite pointe d’humour qui te caracterise souvent dans tes articles, mais ici on ne « te » retrouve pas ..:(

    Aimé par 1 personne

    • Merci des remarques, j’ai vraiment hésité sur l’angle d’attaque de ce thème, je me suis demandé si je devais traiter un sujet aussi sérieux avec légèreté et humour… J’aurais probablement dû! Je prends note de l’appel du peuple 🙂

      J'aime

  8. chouchou dit :

    Bien détaillé tu es resté dans le.sujet…mais comme je le . craignais ce thème ne mets pas en valeur les talents de bloggeur… a mon avis c’est le plus mauvais choix des votants lecteur. .sa à un peu tuer ta creativité ton peps et ta folie. .que je retrouvais à. Chaque fois..espérons que les autres trouverons des approches différentes. ..

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s