La recherche d’emploi « pour les nuls » Part 3: L’entretien d’embauche

Suivez-moi sur Twitter!

Après avoir vu dans les deux premiers articles de cette série comment dénicher les offres d’emploi et comment préparer son CV, il est temps d’aborder le sujet de l’entretien d’embauche.

L’entretien d’embauche dans un processus de recrutement est comme le premier rendez-vous dans une histoire d’amour : on a rarement l’occasion de faire une seconde bonne impression, il est donc important de bien préparer cette échéance. Nous allons donc aborder l’avant et le pendant l’entretien dans cet article.

Avant l’entretien

>Choisir le jour de l’entretien

Tout comme pour un rendez-vous galant, il est important de bien choisir le jour de la première rencontre avec votre potentiel futur employeur. Certes, certains recruteurs vous imposeront leur date, mais très souvent on vous laissera une marge de manœuvre pour le jour de l’entretien. Ne vous précipitez pas ! Veillez à avoir quelques jours devant vous pour préparer votre entretien.

Vous devez aussi absolument vous assurer de ne pas avoir d’autres engagements le jour choisi. En effet, il est assez fréquent que le recruteur ne respecte pas l’heure annoncée (de précédents entretiens peuvent avoir été plus longs que prévus…), il est donc important que vous ne soyez pas juste en termes de timing. Si vous travaillez déjà quelque part, il serait judicieux peut-être de prendre carrément votre journée ou au moins une demi-journée. L’intérêt de n’avoir pas d’autres choses à faire c’est que ça va impacter aussi votre approche vestimentaire… On en reparle plus tard.

>Se documenter sur l’entreprise et le poste 

Une fois que le jour de l’entretien est arrêté, vous devez vous document sur l’entreprise qui recrute :

  • Quel est son secteur d’activité ?
  • Quels sont ses produits, ses services ?
  • Quels sont ses concurrents ?
  • Etc

Il est important pour le recruteur de sentir que le candidat sait dans quoi il va se lancer, dans la même logique, le candidat doit compiler le maximum d’informations sur le poste à pourvoir. Si l’offre d’emploi détaillait clairement le job description alors il faudra juste le relire avec attention et se rassurer qu’on a les compétences nécessaires pour chacune des fonctions. Si le job description n’est pas détaillé alors il faudra peut-être se renseigner auprès de personnes que vous connaissez qui ont occupé ou occupent des postes similaires (LinkedIn peut vous aider). Comprendre le Job description vous permettra d’anticiper sur le type de questions qu’on pourra vous poser pendant l’entretien, vous pourrez ainsi par exemple préparer des références et réalisations que vous avez dans les fonctions clés liées au poste.

>Préparer vos réponses aux questions usuelles

Il y’a un certain nombre de questions qui reviennent dans presque tous les entretiens d’embauche, ne pas pouvoir y répondre aisément pourrait être très handicapant pour vous. Voici quelques-unes de ces questions :

  • Pouvez-vous vous présentez, nous parler de vous ?: Ici le recruteur veut souvent se rassurer que vous maitrisez vraiment ce que vous avez mentionné dans votre CV (malheureusement beaucoup mentent dans leur CV…)
  • Pourquoi pensez-vous être la bonne personne pour ce poste ?: Il est question ici de mettre en avant vos atouts spécifiques, de citer vos compétences qui sont en corrélation avec le profil du poste. Les réponses à cette question et la précédente représentent normalement la grande partie de votre lettre de motivation si vous en avez rédigé une.
  • Pourquoi voulez-vous quitter votre poste actuel ? : Derrière cette question il faut souvent comprendre « qu’est ce qui pourrait vous pousser à nous quitter un jour »… Il faut donc faire attention à la réponse que vous allez donner. L’une des réponses passe-partout c’est « la recherche de nouveaux challenges », cependant évitez cette réponse si vous n’avez pas encore fait long feu dans votre boite actuelle !
  • Quelle est votre prétention salariale ?: Rassurez-vous la plupart des entreprises savent déjà combien elles comptent verser comme salaire, cette question permet au recruteur souvent de vérifier si vous maîtrisez l’environnement dans lequel vous comptez exercer et aussi de voir votre capacité à vous évaluer. Ceci dit, la question permettra aussi souvent de savoir si ça vaut la peine de continuer les négociations avec vous.

Avant d’aller à l’entretien d’embauche, il est aussi fortement recommandé de faire une simulation d’entretien. Trouvez un ami qui jouera le rôle de recruteur et exercez-vous à répondre à des questions qu’il vous posera.

LE JOUR DE L’ENTRETIEN :

Voici quelques règles à considérer le jour de votre entretien d’embauche :

>Vous devez être joignable !

Comme dit plus haut, il n’est pas impossible que le recruteur souhaite modifier votre heure de passage, ce serait dommage qu’il n’arrive pas à vous joindre pour éventuellement avancer ou reculer l’heure de votre rendez-vous. Pas besoin de souligner à nouveau donc l’intérêt de libérer au moins une demi-journée à cet effet.

>Vous devez être ponctuel !

En cas de non modification de l’heure de l’entretien, vous avez intérêt à être ponctuel. Mettez-vous une marge de manœuvre, il vaut mieux arriver 30 minutes avant que d’arriver avec 5 minutes de retard. Certains recruteurs ne vous entretiendront même plus si vous n’êtes pas sur place à l’heure indiquée.

>Vous devez être présentable !

Vous devez vous habiller correctement pour aller à un entretien d’embauche. La chose la plus simple à faire c’est d’être propre (oui propre, des candidats qui viennent avec des vêtements sales ça existe…).

Votre habillement doit être neutre (pas extravagant et pas trop simple aussi) et surtout en accord avec le poste que vous espérez décrocher. Si vous postulez dans une banque par exemple, le costume-cravate est obligatoire pour les hommes…

Faites un effort pour sentir bon… Ça a l’air anodin mais vous devez donner envie au recruteur de passer du temps avec vous. Ceci dit, évitez les parfums agressifs, comme pour l’habillement, il faut être sur un ton neutre.

>Ne répondez qu’aux questions qui vous sont posées !

Les candidats ont souvent tendance à vouloir faire étalage de leur savoir, et se retrouvent en train de parler de choses inutiles et courent le risque d’ouvrir des sujets qui pourraient les mettre en difficulté.

Il est important de répondre de façon précise et concise aux questions directes. Si la question est plus ouverte bien sûr il faudra développer l’argumentaire, mais il faut savoir rester raisonnable en terme de durée de temps de parole. Par ailleurs il est aussi important de savoir reconnaître que vous n’avez pas la réponse à une question au lieu d’en inventer une fausse…

>Soyez poli !

Entrez, dites bonjour et attendez qu’on vous demande de vous asseoir ; Vouvoyez le panel même s’il vous tutoie ; N’interrompez pas quelqu’un qui parle ; Ne croisez pas les jambes ; Pas de familiarité ni d’argot… Bref faites preuve de savoir-vivre…

>Éteignez votre téléphone

Rien ne doit vous distraire pendant votre entretien, même pas la vibration de votre téléphone dans votre poche. Il doit être éteint (pas de silence ou de mode vibreur). Si par mégarde vous l’avez laissé allumé et qu’il sonne, ne décrochez pas, même si le panel vous demande de le faire ; excusez-vous et éteignez le !

Voila donc quelques conseils qui je l’espère, vous aideront à réussir vos futurs entretiens d’embauche.

Gardez à l’esprit que respecter ces conseils ne suffira pas forcement pour décrocher le job… Il faudra réussir surtout à convaincre votre panel et ça passe par le développement de vos connaissances et la maîtrise de votre domaine de compétence.

De toutes les façons, sachez que si vous n’êtes pas retenu ça ne veut pas forcement dire que vous êtes un mauvais candidat, ça veut surtout dire qu’il y’a eu meilleur que vous!

Si vous avez des suggestions ou des questions n’hésitez pas à poster un commentaire ou à m’interpeller sur twitter (@elieko)

Cet article est le 3e d’une trilogie, ci-dessous les deux premier de la série:


Suivez-moi sur Twitter!

Une réflexion sur “La recherche d’emploi « pour les nuls » Part 3: L’entretien d’embauche

  1. J’ai aimé le ton décalé et le style d’écriture de cet article véritable potion de grand-mère, que dis-je ? Un très bon amas d’ingrédients pour se préparer au mieux pour une une nouvelle aventure professionnelle.

    Superbe article Elie.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s