L’incivisme pour les nuls… #TBCS4E4

Un ainé avait l’habitude de me dire: « Si tu arrives dans un village et tu vois que tout le monde marche sur un pied, alors plies un de tes pieds et commences aussi à marcher sur un pied« . En gros il faut savoir se fondre dans la masse, mais surtout s’adapter à son environnement. Si vous voulez vivre au Cameroun, l’environnement vous suggère fortement de ne pas faire preuve de beaucoup de civisme… Mais être incivique ce n’est pas aussi facile que vous le pensez!

Parce que je suis gentil, parce que c’est bientôt mon anniversaire et parce que vous pourriez me remercier en m’offrant une Xbox One S avec le pack FIFA17, je vais vous dire comment passer une bonne journée pleine d’incivisme!

Le matin de l’incivique:

L’un des grands théoriciens contemporain de l’incivisme Pr Tchoupi, a toujours défendu le  fait que le vrai incivisme se prépare en amont. Par exemple, un bon incivique doit bien choisir sa maison: Il ne faut pas habiter au rez-de-chaussée car ca réduit votre capacité de nuisance! En effet, le bruit comme les ordures vont du haut vers le bas!  Petite exception cependant la fumée… :

reginebarbecue1.jpg

Le matin la bonne attitude à avoir c’est de se brosser les dents à sa véranda et de cracher par dessus, dans la cour de l’immeuble ou du voisin du bas. Aussi s’il y’a des restes du repas de la veille à jeter, pourquoi descendre le sac de poubelle quand on peut tout simplement essayer de le lancer dans le champ d’en face? Les plus expérimentés abandonneront leur sac poubelle dans le couloir devant la porte du voisin de palier…

L’incivique est très pédagogue, il forme ainsi ses enfants très tôt à faire beaucoup de bruits dans la cage d’escalier lorsqu’ils sortent pour aller à l’école le matin. Ces enfants savent aussi que balancer tout et n’importe quoi dans la cour du voisin est un acte appréciable, au même titre que le fait de se servir des vêtements sur les  cordes à linge comme gardien de but quand on veut jouer au foot.

La journée de l’incivique:

Les trajets en voiture sont des moments vénérés pour ceux qui veulent faire preuve d’incivisme! il y’a de quoi faire:

  • Ne pas respecter les feux (quand il y’en a)
  • Jeter par la fenêtre les épluchures d’orange ou les coques d’arachides qu’on vient de manger,
  • Se garer sur les trottoirs (oui, c’est normalement interdit…) ou mieux, derrière une voiture stationnée pour empêcher à son propriétaire de pouvoir se déplacer quand il reviendra.
  • Ne laisser la priorité ni aux automobilistes qui en ont le droit, ni aux personnes âgées qui essayent désespérément de traverser la route et encore moins aux enfants qui vont à l’école…
  • Former des 3e et 4e files de voitures dès qu’il y’a le moindre embouteillage

Bref de il y’a de quoi faire en route! mais le truc le plus important pour être un bon incivique dans la circulation c’est de savoir insulter les autres usagers de la voie publique! Comme vous êtes nuls, voici quelques insultes qui pourront vous aider dans votre quotidien de citoyen modèle incivique:

  • MOUF: ceci est un classique de l’insulte au Cameroun. L’origine de ce terme est le mot anglais « move« ; vous l’aurez compris (ou pas) MOUF voulait dire « bouge », « dégages » ou plus souvent « fous le camp! ». Mouf est tellement utilisé aujourd’hui qu’il n’a même plus vraiment rang d’injure dans notre vocabulaire… L’une des déclinaison de ce terme est « MAF » qui veut dire la même chose.
  • CHOUANE: Autre insulte très usitée au Cameroun, Chouane vient du nom d’une marque de conserve très consommée à une époque au Cameroun: ZWAN*. saucisses_cocktail_porcCette marque était leader des saucisses et jambon en conserve, par extension ZWAN faisait donc référence au… PORC, donc traiter un individu de Chouane c’est le traiter de cochon 🙂
  • TA MERE (POND)!: Là on élève le niveau! Insulte à ne sortir que si vous êtes prêt à l’affrontement, surtout la partie entre parenthèse… par contre si on vous dit ça et vous n’avez pas la force pour déclencher une bagarre, il suffit de répondre: « TON PERE RAMASSE! « 
  • RAT, CHIEN, CAFARD… ou tout autre nom d’animal nuisible: Quand vous êtes à court d’inspiration pour insulter un adversaire, pensez juste à un animal qui vous énerve et vous balancez son nom…
  • CHIBAGNARD, MANFAGNARD, KREKRE, Kengué!: Il y’a une série d’injure dont on ne connaît ni l’origine, ni la signification, mais on s’en fout tant que ça énerve l’adversaire 🙂
  • Sentez vous libre de faire des combinaison de toutes les insultes ou de faire des insultes imagées du style: « Avec ta tête comme le marteau de Clip-Box« … Bref soyez créatifs!

Dans la journée, vous pouvez aussi manifester votre incivisme à la sortie d’un restaurant ou d’un bar en allant vous soulager de vos urines dans la première rigole ou le premier mur venu…

999291-594189157304142-1150519446-n

La soirée de l’incivique

Incivique c’est un métier à plein temps, il ne faut donc pas baisser la garde, même le soir! D’ailleurs si vous vous relâchez d’autres vous rappelleront rapidement qu’eux ne se reposent pas! C’est ainsi qu’en rentrant chez vous, vous constaterez que certains privatisent la chaussée pour installer leurs bars ou des tentes pour des veillées funéraires.

Arrivé en retard chez vous, vous pourrez vous venger en mettant la musique à un haut volume pour énerver vos voisins! Ayez la conscience tranquille car si vous ne le faites pas il y’aura forcement un bar à coté qui s’en chargera.

Si l’un de vos voisins veut se plaindre vous avez trois options:

  • Vous ne lui ouvrez pas votre porte quand il vient sonner chez vous
  • Vous ouvrez et vous lui dites que la prochaine fois vous allez le prévenir
  • S’il est belliqueux, ça vous donne l’occasion de réutiliser une des injures citées plus haut 🙂

chers-voisins

Voilà donc quelques conseils, il y’a certainement d’autres techniques! Dites moi quelles sont les vôtres en commentaire!


Cet article à été écrit dans le cadre du #TBC (The Blog Contest) qui est une espèce de réseau social entre blogueurs et lecteurs, où chaque mois ces derniers imposent un thème d’écriture et pour ce quatrième épisode de la saison 4, il s’agissait de parler de l’incivisme des adultes.

Vous pouvez rejoindre cette communauté en cliquant ici.
Et surtout lire les articles des autres blogueurs qui se sont frottés à ce sujet:

*Analyse personnelle…

14 réflexions sur “L’incivisme pour les nuls… #TBCS4E4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s