Religions monothéistes Vs Traditions Africaines: #TbcS2E1

J’aime à dire qu’il y a trois sujets qu’il faut éviter dans les débats, surtout dans les taxis: La politique,  le sport (surtout Samuel Eto’o) et la religion. C’est des sujets que j’évite habituellement parce qu’ils riment difficilement avec raison, encore moins avec rationalité. En effet comment quelqu’un pourra justifier qu’il réussit à supporter le Barca quand le Réal de Madrid existe? (Je ne parle même pas des perdus qui supportent Primates Saint Germain). Comment quelqu’un pourra expliquer comment il fait pour avoir une carte de membre du parti de Jean NJEUNGA ? Pensez-vous pouvoir expliquer à un fervent catholique que le salut est plutôt dans la religions des mormons?

Donc voilà , en bon râleur je me devais d’abord de signaler que je n’aime pas parler de religion, mais Claudia a réussi une fois de plus à m’entraîner sur des sentiers compliqués avec un sujet compliqué pour ce premier épisode de la saison 2 du #TBC. #ClaudiaSalo

 religi10

Pour en revenir au sujet, en ce qui me concerne je ne suis ni croyant (dans le sens monothéiste du terme) ni traditionaliste. En effet je ne vais quasiment jamais à l’église ou à la mosquée, pour tout vous dire, à certains moment je me demande même si les paroles et écrits religieux  sont fondés. Par ailleurs je ne suis pas traditionaliste pour un sou. Je n’ai pas eu la (mal)chance d’avoir quelqu’un qui m’entraîne régulièrement au village et m’oblige à faire des rites traditionnels. Dans ce match religions monothéistes Vs Traditions Africaines,  en ce qui me concerne il y aurait donc non-lieu.

On veut la bénédiction de Dieu mais par mesure de prudence on demande aussi celle Des Dieux…

Mais ici il n’est pas question de moi. La société africaine se retrouve généralement le cul entre deux chaises: en effet nos cultures ont tendance à s’occidentaliser, et ce courant n’a pas épargné les pratiques religieuses. Mais malgré cette occidentalisation, les pratiques traditionnelles restent très présentes.  L’un des événements où on se retrouve généralement face à ce dualisme de croyance est le deuil: chez nous quand on enterre un proche, on alterne régulièrement entre les messes et les rites traditionnels. On veut la bénédiction de Dieu mais par mesure de prudence on demande aussi celle Des Dieux…

Les réalités africaines nous prouvent donc que le « vs » de l’énoncé de ce thème n’a probablement pas sa place. A mon avis il n’est pas question d’opposer une pratique à une autre. On réussit très bien dans nos contrées à faire bénir les nouveaux nés par une marâtre et quelques jours après baptiser le même bébé à l’église. Après tout, combien d’entre nous choisissent vraiment leur obédience spirituelle? Moi je me considère comme chrétien simplement parce que c’est la religion à laquelle m’ont exposé mes parents. Ces derniers seraient seulement nés dans le Nord du pays que je serais en train de cotiser pour aller à la Mecque!

Crédit image: www.lavdc.net

Crédit image: http://www.lavdc.net

Il est quand même important de noter le recul de nos pratiques traditionnelles face à l’avancée des religions occidentales. En effet les grands courant religieux d’aujourd’hui le sont parce qu’ils ont eu pour tactique d’installer leurs lieux de culte le plus proche possible des populations cibles, pendant que généralement dans nos villages les rites sont réservés aux initiés et sont entourés de beaucoup de mystère. Pendant que les prêtres, les Imams et les pasteurs envahissent les chaînes de télévision et internet, il est toujours difficile d’avoir même une photo d’un « Laahkam« .

les traditions Africaines ont perdu du terrain: Elles n’ont pas su s’adapter,  elles ne savent pas se vendre

Quand j’étais  jeune élève à Bafoussam,  chaque année on avait droit à ce qu’on appelait le « Nyang-Nyang ».  Il s’agissait d’une parade à travers la ville réalisée par les jeunes autochtones qui venaient de terminer leur rite initiatique. Les jeunes étaient maquillés avec du goudron ou de la chaux et faisaient le nécessaire pour effrayer tous les passants qu’ils rencontraient. Je me rappelle aussi que dire à quelqu’un qu’on l’avait reconnu dans les Nyang-Nyang était presque une insulte! Pourtant quand un jeune se baptisait,  il invitait fièrement tous ses camarades au buffet … c’est peut-être là aussi que les traditions Africaines ont perdu du terrain: Elles n’ont pas su s’adapter,  elles ne savent pas se vendre. Je rêve d’un monde où les jeunes Nyang-Nyang feront des selfies d’eux en tenue traditionnelle qu’ils posteront sur Facebook…

Au fait pourquoi a-t-on besoin d’un (de plusieurs) Dieu (x)? Je crois que face à certaines situations de la vie, face à certains mystères de la nature, l’homme a besoin de trouver des réponses, de l’aide et surtout de l’espoir. Moi j’apprécie le fait que la majorité des courants de croyance soient porteur de valeurs morales. Pour moi la meilleure religion est donc celle de sa conscience et de la morale.


Vous le savez déjà ou pas, cet article est écrit dans le cadre de la saison 2 de The Blog Contest. D’autres blogueurs ont aussi écrit sur ce thème et je vous invite à découvrir leurs articles ici:

Elsa

La Rageuse

William

Armelle

Tchoupi

En bonus vous pouvez lire cet article de Thierry, fidèle lecteur qui a décidé de s’essayer à l’exercice ce mois.

22 réflexions sur “Religions monothéistes Vs Traditions Africaines: #TbcS2E1

  1. serge N dit :

    Chapeau Elie ,intéressant !
    même si, comme je l’ai souligné chez Christian, j’ai un souci avec le thème que je trouve pervers puisqu’il semble opposer deux réalités à mon sens identiques, en plus d’ avoir le souffle lourd de l’ethnocentrisme,j’ai pris plaisir à te lire.
    Ma principale réserve est sur la fin, oui la morale avec ses règles et autres interdits est une religion, mais contrairement à toi, je soutiens qu’elle est la pire de toutes parce que désincarnée. De mon point de vue, il n’y a pas plus odieuse prison de la liberté ,pas pire fabrique de mouton que la morale et la croyance faussement raisonnable qu’elle accouche. Elle sait nous vendre comme vertu des notions aussi abjectes et obscures que la tolérance ,là où une conscience magnifiée accoucherait du respect.
    Je partage par contre l’option de la conscience, qui ,à mon sens n’a rien de religieux et est potentiellement la plus apte à nous affranchir et à nous faire mûrs. Pour moi, elle est de l’ordre de la foi(rien à voir avec ce que nous vendent les religions),mais cette conviction née de l’épreuve de la raison qui apporte une vraie et réelle cohérence entre l’être interieur et l’être social;pas comme cette folie qu’on nomme croyance qui est source d’aliénation et véhicules de traditions( réligions africaines ou d’ailleurs, traditions monothéistes ou non ,c’est la même chose) toutes absurdes sans exception aucune.

    Aimé par 2 personnes

    • Comme d’habitude tes commentaires sont des articles et ça c’est top. Je reconnais aussi bien ton dégoût des conventions :). Merci de toujours me lire.

      J'aime

  2. J’ai aimé le style, et les interpellations sociologiques qui en sortent.
    Toutefois, comme ne l’avoue pas Elie, on ressent un dualisme dans son approche personnelle de la chose réligieuse; une sorte d econfrontation entre l’envie de ne pas assumer quelque véléité pieuse, et l’unfluence que son environnement sociologique a sû avoir sur sa perception de… Dieu.

    A titre d’exemple:

    Paragraphe 3, en lignes 1 & 2:

    « Pour en revenir au sujet, en ce qui me concerne je ne suis ni croyant (dans le sens monothéiste du terme) ni traditionaliste(…) »

    Puis s’oubliant dans le beau lyrisme de son argumentaire, il fini par avouer;

    Paragraphe 5, lignes 6, 7 & 8:

    « Moi je me considère comme chrétien simplement parce que c’est la religion à laquelle m’ont exposé mes parents (…) »

    On en conclu comme il l’a introduit:
    « Il ya des sujets qu’il faut éviter dans les débats, (au nombre desquels) la réligion ».

    Thanks, je suis tenté d’écrire à propos, peut-être je le ferais!

    Aimé par 3 personnes

    • Whaou merci pour le commentaire! En effet je reconnait être indécis. Je n’ai été exposé qu’au christianisme donc de fait j’ai tendance à dire que je suis chrétien mais sans grande conviction.

      Aimé par 1 personne

  3. lysedyne dit :

    LOOL je m’attendais à ce que tu bacles le thème connaissant ton aversion pour ce genre de débat, mais j’avoue j’ai été agréablement surprise. Pour ta conclusion « la meilleure religion est donc celle de sa conscience et de la morale. » tu fais quoi de ceux qui n’ont ni conscience, ni morale ou alors de ceux pour qui la conscience et la morale ne sanctionne par exemple pas le mal fait à autrui?
    Anyway bravo !!!

    Aimé par 2 personnes

  4. Cadia dit :

    bonne introduction.
    même si je trouve le paragraphe sur claudia …. superflu (c’est le seul mot qui m’est venu à l esprit rapidement)

    la conscience et la morale comme meilleure réligion, c’est tout bénéf et je suis d accord!

    J'aime

  5. Claudiam dit :

    J’avais bien dit que l’utilisation du #Claudiasalo sera suivie d’une amende. Je note et t’enverrai la facture.
    Sinon ton article est dans le thème et cohérent en lui même. Donc défi relevé avec succès.

    Aimé par 1 personne

  6. chouchou dit :

    Etenel râleur. .krkrkkk. .Un point que je plussois pourquoi les opposés alors que certains réussissent à fer les 2… ce qui caracterise Les rites traditionnelle à mon avis c’est justement tout le mystère qu’il y a autour …se vendre? Je ne pense pas que ce soit dans leur projet.. n’oublions popus que certains nouvo courant religieux poussent les adeptes à fer bien pire que les rites … tu n’es pas athe c’est déjà sa y a de l’espoir. . good job. ..

    Aimé par 2 personnes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s