Les flops de l’année 2014 au Cameroun

Les sages disent toujours qu’il faut faire un bilan avant de démarrer une nouvelle année. J’ai donc décidé que mon premier article cette année porterait sur ce que j’ai trouvé nul en 2014. Je précise qu’il s’agit d’un avis purement subjectif et lié uniquement aux événements auxquels j’ai été exposé. Les flops cités ci-après ne sont pas dans un ordre précis,  de toutes les façons quand c’est nul c’est nul, pas la peine de classer.

Flop man

Flop N°1: Boko Haram

Nous habitants du sud Cameroun ne nous en rendons pas assez compte mais cette affaire de Boko Haram est probablement la pire chose qui soit arrivée au Cameroun en 2014 (après Numerica me diront certains). Du fait de l’absence de média d’information sérieux, on ne se rend pas compte que le Cameroun est en guerre! Et cette guerre à laquelle nous n’étions pas préparé à eu effet terrible sur l’économie: la guerre coûte chère ! L’état est donc obligé de dévier le peu de moyens disponibles vers des dépenses non planifiées pour soutenir l’effort de guerre.

#ShekauTesNoyaux

©JeffIkapi

Aujourd’hui on ne sait pas si « notre Boko haram » est toujours la même secte qui sévit au Nigeria, en tout cas vous pouvez avoir l’avis de Christian à ce sujet ici.

Flop 2: Ebola

Le Cameroun n’a certes toujours pas été touché officiellement par cette pandémie,  mais plusieurs secteurs ont été impactés par ce fléau.  Il y a eu la CAN qui a déménagé du Maroc vers la Guinée, il y a eu le filtrage aux frontières et souvent carrément l’interdiction d’entrée sur le territoire des individus provenant de certaines régions. On s’en fout souvent quand on n’est pas soi-même touché mais je vous confirme que ce n’est pas drôle d’avoir un proche qui ne peut pas revenir voir sa famille au pays parce que son pays de résidence est « sous embargo ». Je vous invite à lire l’article de Leyo à cet effet.

Flop N°3: Samuel Etoo

Notre Samy national a réussi comme souvent ces derniers temps à se démarquer plus hors du stade qu’en dedans. Autant je ne veux même pas me rappeler la coupe du monde catastrophique qu’on ne peut lui imputer à lui seul, autant je ne peux oublier que pendant que ses coéquipiers mouillaient le maillot il était plus occupé à libérer ses amis délinquants de prisons et à essayer d’y envoyer ses anciennes copines…

Flop 4: les accidents de la circulation

En 2014 de nombreux chauffards ont fait le nécessaire pour nous rappeler chaque jour que la route tue! Se sont distingués particulièrement : les « cargos » et les camions; pas la peine de citer les motos taxis qui boxent dans une catégorie supérieure… en plus de l’état des routes exécrable, ces multiples accidents sont souvent dus à un mauvais entretien des véhicules avec des visites techniques de complaisance, et à l’imprudence des chauffeurs qui dans certains cas se retrouvent au volant sans avoir acquis toutes les aptitudes nécessaires mais ayant en poche un permis souvent obtenu au téléphone. Après tout comme le disait un twitto : le Cameroun est probablement le seul pays où, les gens sortent de la maison au volant d’une voiture pour aller passer le permis… Trouvez ici un article de Alain Guy vous raconte de façon romanesque les derniers instants d’un accidenté.

Flop 5: Twitter #237.

De plus en plus de Camerounais investissent chaque jour twitter créant ainsi lentement mais sûrement une véritable communauté. J’ai été malheureusement mainte fois déçu par cette communauté qui sait se mobiliser facilement quand il s’agit de clasher mais réponds souvent aux abonnés absents lorsqu’il s’agit de causes à mon avis plus nobles. A l’heure où j’écris ces lignes on perd de l’énergie à bagarrer pour choisir un HASHTAG pour évoquer les sujets relatifs à Boko Haram au lieu de se concentrer pour recueillir les informations et les diffuser au maximum afin que ce qui se passe au nord du pays soit su de la majorité des internautes.

Flop 6: Les médias Camerounais.

Je suis de ceux qui pensent qu’un état ne peut être fort sans une culture rayonnante; mais on ne peut aspirer à une diffusion de notre culture sans des médias puissants. Malheureusement au Cameroun que ce soit en termes de qualité de l’image ou de qualité de contenu on est très souvent à côté de la plaque. Cette situation a permis aux chaînes internationales (principalement françaises) d’être les plus regardées dans nos contrées. C’est ainsi que grâce à infosport,  on maîtrise l’évolution de tous les championnats européens et ne savons même pas qui est en tête de notre championnat; Grâce à France 2 nous savons tout de l’actualité de l’UMP et du PS mais ignorons si John Fru Ndi est toujours à la tête du « Sofa Don Finish« . Vivement que ceci change, j’aurais le temps de détailler ma position dans un futur article mais en attendant jetez un oeil à ce billet de Martial qui suivra la futur CAN sur Charlie-TV.

Flop 7:   #EneoFail.

eneoAi-je vraiment besoin de développer ce point? AES est devenu Eneo mais les Camerounais sont restés dans le noir. Difficile de finir une journée sans au moins un mix de dj Eneo. On ne peut envisager d’être émergeant même en 2080 si le problème de la fourniture de l’électricité n’est pas résolu. Nous devons en faire une cause nationale!  Beaucoup d’efforts ont été fait dans ce secteur mais malheureusement nous ne pouvons pas nous contenter d’efforts, il s’agit d’une ressource trop critique pour qu’on en arrive à banaliser les coupures qui doivent être les exceptions.

PS: La publication de cet article a été retardé deux jours à cause des coupures d’électricité…

Flop 8: VIETTEL/NEXTTEL.

Attendu comme le messie par beaucoup de Camerounais, l’arrivée du 3e opérateur de téléphonie mobile et premier à proposer la 3G ressemble plus pour le moment à un bide.

Au vue de l’usage des clients, je me demande si NEXTTEL n’aurait pas dû se contenter d’une licence de fournisseur d’accès internet.  En effet une forte proportion des possesseurs de puces rouges ne les ont jamais utilisées pour passer un appel. Beaucoup se contente d’activer un petit forfait internet 3G qui permettra de surfer à l’aise mais utilisent toujours principalement leur numéro jaune ou Orange. Je me demande bien ce qui va se passer quand ces deux derniers pourront bientôt proposer le « haut débit » via la 3G à leurs clients. .. En tout cas : Just wait and see!

FLOP 9 : La corruption le racket.

Le Cameroun a été plus d’une fois désigné pays le plus corrompu au monde, ce titre n’avait pas été volé. Certaines personnes dans ce pays ont tellement profité des « bienfaits » de cette corruption qu’ils en sont arrivés à penser que ces revenus illicites leur étaient dus. On se retrouve donc dans une situation où même quand vous voulez faire preuve de probité, on vous oblige à « corrompre »! Ce racket n’est plus seulement l’apanage des fonctionnaires, mais même les agents du secteur privé s’y sont mis. Dans beaucoup d’entreprises il est presque impossible d’avoir un quelconque marché sans avoir « vu » celui qui valide les offres. Si tu ne « parles pas bien » il trouve un moyen d’orienter le dossier vers un prestataire plus « coopératif « . La victime de ce rançonnage c’est malheureusement l’économie de notre pays: Les recettes douanières vont  dans les poches des particuliers,  idem pour les recettes fiscales, les entreprises achètent des produits surfacturés et ont du mal à faire du bénéfice…

Credit image: Almo the best (almoactu.canalblog.com)

Crédit image: Almo the best (almoactu.canalblog.com)

Pendant que des malhonnêtes s’enrichissent le Cameroun et ses entreprises s’appauvrissent. Les gens veulent être motivés pour faire un travail pour lequel ils sont déjà payés ! On en est à un point où même garer dans un parking public vous devez laisser quelque chose au vigile en faction…

Flop 10: les politiciens.

Ai-je même raison de m’en prendre aux politiciens?  C’est vrai que la bassesse du niveau de leur débat est pour beaucoup dans le désintérêt que les populations ont pour la politique dans ce pays. Au Cameroun la majorité des personnes que vous aborderez s’empresseront de vous dire « Je ne fais pas la politique »: On a laissé cette affaire aux « politiciens ». Cette attitude est grave car aujourd’hui, on vote (ou plutôt on subit le vote des rares personnes qui s’ennuient suffisamment pour aller voter) des députés mais on n’a jamais des comptes rendus des sessions parlementaire, des maires sont désignés mais ne rendent jamais compte à leur administrés de leur activité, etc. Pourtant on suit avec passion les batailles à l’UMP, la progression du FN, les primaires des démocrates, même l’élection de la maire de Paris nous a intéressé! Ce peuple a donc la capacité de s’intéresser à la politique mais comme pour le sport, il réclame un spectacle de qualité!

Les bons hits parades contenant généralement 10 nominations, je vais m’arrêter là. J’aurais pu évoquer aussi le flop de Miss Cameroun 2014, le passage de la numérotation à 9 chiffres,  le barcamp 2014, de la mauvaise qualité de la connexion internet, de l’état des routes, etc… Mais je vous laisse me donner vos flops 2014 en commentaires.

J’espère que dans un an la majorité de ces points seront passés de flops à Top! Parlant de Tops, je vous invite à lire la deuxième partie de cet article (en ligne demain dans une semaine) qui vous présente mes Top de l’année 2014!

40 réflexions sur “Les flops de l’année 2014 au Cameroun

  1. Anonyme dit :

    Makes sense…
    C’est assez cohérent, et les flops sont excellement bien choisis. C’est mieux écrit même que les papiers de certains journalistes (ou du moins ce qui en tient lieu).

    J’aime

  2. Les images, vraiment très beau plus!!! Si c’est tendance 2015 qui commence comme ça, on est bien servis. Mon flop toute catégorie demeure « les médias » camerounais. Annie parlait des médias en temps de guerre et je peux la comprendre mais au jour le jour, le journalisme à la Camerounaise c’est une blague internationale. JAMBO est une émission à fort audimat (na waouuh). Je ne sais comment expliquer ce que je ressens à chaque interaction avec nos chaînes locales tv, radio, à quelques rares exceptions près. Et au-delà des médias, j’aurai rajouté un fléau grimpant « la facilité, et ses différents corollaires. Ca me donne une idée d’article mais j’hésite même encore… Thanks for sharing et hâte de lire les Tops. Aurevoir chouchou!

    Aimé par 1 personne

  3. chouchou dit :

    papi tu as encore frappé hein..au moins ta ralerie te sers a keke chose de bien loooooollll… good article..bravo ..ce serai bien d’evoqué aussi les top reuissite dans un autres article pourquoi pas ..tu vas pas me dire k’on a tout raté kan mm en 2014 looollll…

    J’aime

  4. EDITH KAMGA dit :

    « mais ignorons si John Fru Ndi est toujours à la tête du « Sofa Don Finish« . » l’autre çi ma tué de laap.

    article cohérent, vrai, et facile dans la lecture surtout .

    merci c’est edifiant, ya un de tes articles sur les smartphones qui est entrain de m’aider actuellement pour le choix de mon nvo bébé . donc bonne continuation
    big up

    Aimé par 1 personne

  5. Ghislain dit :

    Bel article, Belle plume!

    Belle Initiative de commencer l’année par une revue des choses qui n’ont pas marchées… dans le but j’espère de travailler pour changer ces choses dans les années qui suivent.

    Une autre approche serait de célébrer aussi nos victoires, ces petites choses de tous les jours qui fonctionnent bien, mais que personne ne voit car obscurci par l’accent mis sur tout ce qui est négatif.

    J’attend avec impatience les tops.

    Ravis d’avoir fait te connaissance Elieko

    Aimé par 1 personne

  6. Jacinte Valery dit :

    Gars je suis à terre: le truc des moto-taxi là m’a sauf que finie!!! Plus sérieusement je suis entièrement d’accord avec tes flops et j’ajouterais:
    – l’augmentation du prix du carburant avec son corolaire l’inflation
    – le statu quo au port de Douala pendant des mois avec ses conséquences pour l’économie de notre mboa
    – le niveau scolaire qui a encore baissé cette année…

    Bref, vivement demain avec les Top, qu’on puisse un peu sourire! En espérant que ENEO va te laisser écrire en paix! loooool

    Aimé par 1 personne

  7. Constant Sabang dit :

    Plaisant. J’ai surtout aime le flop de notre (S)amy national. Celui qui passe son temps à sortir ses copains délinquants de prison pour y mettre ses ex copines.
    Trop drôle. Chapeau et disons nous a ce WE pour évoquer ça. Les divers, mais pas uniquement, vont couler…

    Aimé par 1 personne

  8. Annie Payep dit :

    Bonjour elieko. j’ai pris la peine de lire ton article en entier malgré un emploi de temps compliqué ce jour. C’est traumatisant mais agréable à lire. bravo en tout cas. les flops sont bien choisis et c’est presque sans commentaire

    J’a aussi ri ce qui est bien.

    Je ne réagirai que sur les médias (Normal n’est ce pas?). En fait le manque de médias sérieux qui peut couvrir à fond notre actualité est un fait. Mais c’est très discutable et limite de s’arrêter là. C’est même prendre un raccourcis. C’est un peu long à expliquer ici mais chacun doit jouer sa partition.
    Je te prends un exemple:
    En RCA on a vu les journalistes français aller jusque dans les sous quartiers car ils étaient « encadrés et protégés » par sangaris. Quand un journalistes africain souhaitait s’ y rendre, on lui dt de contacter la minusma. La minusma vous assure qu’elle n’a aucun moyen de vous protéger. Aucun média n’enverra ses hommes dans une zone de guerre sans protection aucune par exemple.
    La communication en temps de guerre telle que pratiquée par l’occident et l’Afrique est très différente. C’est pourquoi vous pensez que personne ne vous fat vivre la guerre au nord. On n’a même pas le même rapport à la mort que l’occident. En occident une mort qu n’est pas naturelle est un gachis et on en fait tout un tapage. Ici tu meurs tu es mort. C’est la malchance. personne ne s’en emeut. même pas les dirigeants, ni les hommes politiques. C’est donc plus profond que ça.

    En plus il faut ajouter le complexe de nos dirigeantes de donner tous les scoops aux chaines occidentales. Avec de tels comportements, aucun média africain ne deviendra puissant.
    Le jour où on comprendra la puissance des médias sur notre continent, l’Afrique donnera enfin sa voix dans le concert des nations. En terme de contenus, de qualité et de ligne éditoriale. On en est loin

    Maintenant je suis d’accord que nos chaines sont trop pauvres et n’ont pas les moyens de supporter certaines dépenses liées à la recherche de l’info. Ok que certains journalistes sont aussi paresseux je le concède. Mais nous ne portons pas seuls la responsabilité de l’échec des médias locaux.

    Sorry pour la longueur

    Aimé par 1 personne

    • Annie merci pour cette longue contribution! Je suis ravi que tu prennes la peine d’expliquer l’envers du décor car nous n’y avons pas accès et jugeons donc juste ce qu’on voit (ou ce qu’on ne voit pas dans le cas d’espèce). Je prépare un article plus détaillé à ce sujet et j’espère que tu pourras m’accorder quelques minutes le moment venu pour m’éclairer sur certains point. Encore merci de t’être donner la peine de commenter de façon aussi détaillée.

      J’aime

  9. sanzhiet dit :

    Vivement demain. Quoique déprimant agréable à lire et très instructif. Merci de nous rappeler que l’a peu près ne doit pas être une normalité du fait de sa régularité. Énergie, eau , santé, assainissement, etc. devons nous penser à innover afin d’avancer sans les politiques ?

    Aimé par 1 personne

  10. De ton bilan, ressorts-tu des solutions à ces maux? Moi en tout cas, je suis d’accord Et Je voudrais y ajouter notre attentisme legendaire. Il a fallu Charlie Hebdo pour que les africains se sentent une poussée de nationalisme. Je me demande si il est sincère ou juste de l’opportunisme. Qui vivra verra.

    Aimé par 1 personne

  11. ha ha ha ha « pas la peine de citer les motos taxis qui boxent dans une catégorie supérieure… » Moi aussi c’est l’expression qui m’a fait le plus rire … Tout comme celle de « Difficile de finir une journée sans au moins un mix de dj Eneo ». ! Tu es inspirée pour tes expressions la hein, une satire certes mais qui traduit bien nos tristes réalités! Vivement pour que les choses changent pr 2015 ??? Au fond je n’y crois pas trop au moins 2035, cela me semble plus…. réaliste ? loool Ok mieux je sors ———-> Koss koss kosss kossss

    Aimé par 1 personne

  12. claudiam dit :

    Bel article quoique un peu déprimant, avec surtout les tueries dues à Boko Haram et les accidents meurtriers de la route qui ont été vraiment légion en fin d’année 2014. Vivement les Top pour égayer un peu les esprits

    Aimé par 1 personne

  13. Sylvia dit :

    lool article plein de perles: le cameroun est le seul pays où on sort au volant d’une voiture pour aller passer le permis… Dj Eneo… trop cool, j’aime vraiment. Et serieusement, faut kon arrete de croire k la solution viendra des autres

    Aimé par 1 personne

  14. Ouais euh vraiment pas d’accord sur le passage sur Twitter 237, si on a comme tu le dis si bien perdu de l’énergie pour choisir un hashtag c’est justement que certains se sont rendus compte du manque d’information sur le sujet Boko Haram et ont fait des propositions pour que tout puisse être facilement regroupé sur le même HT, mais lorsqu’on a demandé l’avis du public les réponses tournaient autour de ‘vous n’avez rien de mieux à faire/Vous attendiez le Charlie Hebdo, j’ai demandé aux gens de voter et 12 personnes se sont prononcées, le reste se moquant ou attendant qu’on finisse de s’embrouiller pour mieux se moquer. La solidarité c’est pas juste un concept ça se voit aussi dans de petites actions comme celles-là perso j’y ai pris part en pensant qu’on pouvait dépasser certaines choses et grâce à tous ceux qui se sont foutus de l’entreprise j’ai réalisé que non.

    Aimé par 2 personnes

    • Lol Cherieco je savais que tu n’allais pas laisser l’autre là 🙂 mais tu vois toi même dans ton développement que tu as été déçue de la réaction! donc cet aspect est un peu un flop. Qui aime bien châtie bien, c’est pour ça que je suis moins tolérant envers ceux qui sont les plus prometteurs à yeux! Mais rassures #237 fais aussi parti de mes tops… Rdv demain! PS: je fais partie de #237 hein! #Autoflagellation

      Aimé par 1 personne

  15. Tu as omis de citer Flop de ways, mais l’échantillon ci-dessus énuméré n’est pas mal, et la fluidité avec laquelle on parcours ton article et la prise de conscience qu’il suscite, donnent à espérer qu’un Cameroun meilleur est possible.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s